Horaire
d'automne

Consulter
Enquête Origine-Destination 2017 - EOD2017 En savoir plus Fermer l'alerte
Horaire de Fêtes 2017-2018 - Transport en commun régulier En savoir plus Fermer l'alerte
Horaire de Fêtes 2017-2018 - Transport adapté En savoir plus Fermer l'alerte
Toutes les nouvelles

Nouvelles

SERVICES ESSENTIELS : LA STLÉVIS DÉPLORE L’ATTITUDE DU PRÉSIDENT DU SYNDICAT DES CHAUFFEURS

16 Août 2017 - 14:45

COMMUNIQUÉ DE PRESSE
Pour diffusion immédiate

LÉVIS, le 16 août 2017 – La Société de transport de Lévis déplore l’attitude intransigeante du président du Syndicat des chauffeurs d’autobus de la Rive-Sud, Stéphane Girard, qui a rejeté du revers de la main la proposition de la Société de maintenir des services essentiels dans l’éventualité d’une grève.

Bien que le service de transport en commun à Lévis ne soit pas assujetti aux dispositions sur les services essentiels du Code du travail, le président de la STLévis, Michel Patry, estime que le président du syndicat des chauffeurs a fait preuve d’un grave manque de jugement en refusant toute discussion sur la question des services essentiels.

« En cette période de rentrée scolaire, le maintien d’un service de transport en commun performant à Lévis et dans les secteurs de Québec qui sont desservis par nos lignes Lévisien et Express nous apparaît pourtant comme une nécessité absolue. J’aurais pensé que le président du syndicat des chauffeurs, monsieur Stéphane Girard, aurait démontré davantage d’intérêt envers les gens qui paient son salaire et qui seront les principales victimes de cet arrêt de travail. Ces milliers de personnes seront prises en otage dans les bouchons de circulation à compter du 28 août ».

« La Société continue d’être prête à négocier de bonne foi afin de développer le transport collectif au bénéfice de l’ensemble de la clientèle et dans le respect de la capacité de payer des contribuables lévisiens », ajoute monsieur Patry, qui prévient que cette grève aurait certainement des conséquences négatives sur la situation financière de la Société. « Malheureusement, ce conflit aura aussi pour conséquence de priver de revenus plusieurs dizaines de familles et forcera possiblement la Société à réduire les niveaux d’emploi à venir en raison de la baisse d’achalandage », conclut le président de la STLévis. 

– 30 –

Source :               Sylvain Lévesque
Directeur de la proximité client et de la commercialisation
SOCIÉTÉ DE TRANSPORT DE LÉVIS
418-837-2401

Haut de page