Nouveau plan du réseau

Nouveau plan du réseau disponible

Consulter
Ajustements été 2024 - à partir du 17 juin En savoir plus Fermer l'alerte
Modifications de service - 13 mai au 16 juin 2024 En savoir plus Fermer l'alerte
Toutes les nouvelles

Nouvelles

LE CONSEIL D’ADMINISTRATION DE LA STLÉVIS DEMANDE AU GOUVERNEMENT DE MODERNISER LE CODE DU TRAVAIL POUR PROTÉGER LES USAGERS DU TRANSPORT EN COMMUN

9 Février 2023 - 19:30

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

LÉVIS, LE 9 FÉVRIER 2023 – Réuni en séance extraordinaire aujourd’hui à Lévis, le conseil d’administration de la Société de transport de Lévis a adopté une résolution priant le gouvernement du Québec de modifier le Code du travail afin de mieux protéger les citoyens de Lévis contre les effets dévastateurs sur la santé et la sécurité publique des débrayages dans le secteur du transport collectif.

La résolution, qui sera transmise au ministre du Travail et aux élus représentant la ville de Lévis à l’Assemblée nationale, rappelle que la Société a été déboutée à deux reprises, en 2017 et en 2022, dans des recours visant à assujettir le transport en commun à Lévis à l’obligation de maintenir certains services essentiels en cas de conflit de travail, comme c’est le cas dans les villes de Montréal, de Québec, de Laval et de Longueuil.

Le Syndicat des chauffeurs d’autobus de la Rive-sud (CSN), qui représente les 110 chauffeurs d’autobus de la STLévis, s’est fermement opposé aux demandes de reconnaissance du statut de service essentiel à chaque fois que la Société l’a présentée.

Rappelons que le statut de service essentiel du transport en commun a été reconnu dans les différents décrets que le gouvernement a adoptés durant la période d’urgence sanitaire dans la foulée de la pandémie de la COVID-19, en 2020 et 2021.

« Plusieurs usagers nous ont interpellé au cours des dernières semaines afin que les Lévisiens et Lévisiennes ne soient pas traités comme des citoyens de seconde zone. Il s’agit d’une profonde injustice envers les usagers du transport collectif de Lévis, qui ne peuvent accéder à des soins médicaux en raison de la distance entre leur domicile et les établissements du réseau de la santé », souligne le porte-parole de la STLévis, Michel Patry.

–30–

SOURCE :

Sylvain Lévesque

Directeur, Proximité client et commercialisation 

Haut de page